Au grand jour. Lettres (1920-1930)

Nouvelle publication aux Éditions Rue d'Ulm

Cet album rassemble des lettres rédigées entre 1920 et 1929 par le poète André Breton à sa femme Simone Kahn. Une immersion dans l'intimité d'André et de l'histoire du surréalisme des années 1920 grâce à un ensemble de documents, souvent inédits.
Breton
Simone Kahn et André Breton, vers 1921. photographie © Collection particulière

Résumé

André Breton souhaitait vivre avec sa première femme Simone Kahn « au grand jour » (lettre du 15 novembre 1928). De sa rencontre avec elle en 1920 jusqu’à leur rupture en 1929, le poète a fait des lettres qu’il lui a adressées son lieu d’expression privilégié. Il y a, sans rien voiler, décrit son parcours intellectuel et poétique, de Dada au Second manifeste du surréalisme, du 42 rue Fontaine à tous les cafés, foires et lieux de réunion et de manifestations à Paris et en France. Mais la correspondance est aussi le lieu le plus intime de cette période, où se donne à voir dans toute son étendue ce qu’il nomme « l’amour-folie ».

Cet album fait écho à l’exposition consacrée fin 2017 à cette correspondance : elle rassemblait de nombreux manuscrits des lettres d’André Breton, mais aussi des manuscrits de Simone Kahn ainsi que des ouvrages et photographies de la période. L’ouvrage permet de mieux comprendre la portée de la relation du poète avec Simone, grâce à un ensemble de documents, souvent inédits, qui nous font entrer dans l’intimité d’André et de l’histoire du surréalisme des années 1920. Et il met en avant la personnalité singulière de Simone Kahn. Ces documents sont accompagnés de textes de spécialistes (historiens de l’art, littéraires et philosophes).

Sous la direction de Katia Sowels et Jules Colmart. Préface de Michel Murat. Volume en collaboration avec la bibliothèque de l’ENS

22 euros - 19x20 com - 216 pages dont 90 illustrations N & B - en librairie le 21 février 2020.

Index thématique et raisonné des lettres d’André Breton à Simone Kahn publiées aux éditions Gallimard en 2016.

Les éditeurs du volume

Jules Colmart est élève en histoire de l’art et philosophie et Katia Sowels est doctorante en histoire de l’art (programme SACRe) à l’École normale supérieure. Ils ont été les commissaires de l’exposition d’André à Simone Breton. Lettres, 1920-1929 : « Dans quelle lumière extraordinaire la toute-sincérité est-elle possible ? » (Bibliothèque de l’ENS, 16 octobre 2017-31 janvier 2018).

Avec les contributions de : Philippe Dagen (Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Alice Ensabella (Sapienza Università di Roma et Université de Grenoble), Michel Murat (Paris 4-Sorbonne et ENS), Sean O'Hanlan (Stanford University et Metropolitan Museum of Art), Georges Sebbag.