Humanités numériques et intelligence artificielle

Séminaire Digital Humanities / Artificial Intelligence

L’étude croisée de l’intelligence artificielle et des humanités numériques, davantage qu’une tendance, est une transformation profonde du monde scientifique.
Le séminaire DHAI ( Digital Humanities / Artificial Intelligence Seminar ) est l’un des lieux scientifiques où ce couplage est formé, encouragé et analysé. Il offre un espace de discussion où les deux communautés, comprises de manière très inclusive, échangent sur des problèmes émergents, les projets en cours ou les expériences passées afin de créer un langage commun, un espace partagé pour une coopération novatrice à long terme.
© Pixabay
© Pixabay

Programme des prochaines séances

19 janvier 2021, 12:00-14:00
Daniel Stoekl, EPHE
De la transcription automatique de manuscrits hébreux médiévaux via l'édition scientifique à l'analyse de l'intersexualité : outils et praxis

Following a brief introduction to the open-source HTR infrastructure eScriptorium cum kraken Daniel Stoekl will demonstrate its application to the automatic layout segmentation, handwritten textsegmentation and paleography of Hebrew manuscripts. Using its rich (but still growing) internal functionalities and API as well as a number of external tools (Decker et alii 2011, Shmidman et alii 2018 and his own), he will deal with automatic text identification, alignment and crowdsourcing (Kuflik et al 2019, Wecker et al 2019) and how these procedures can be used to create different types of generic models for segmentation and transcription. He will show first ideas for automatically passing from a document hierarchy resulting from HTR to a text oriented model with integrated interlinear and marginal additions that can be displayed in tools like TEI-Publisher. While the methods presented are generic and applicable to most languages and scripts, special attention will be given to problems evolving from dealing with non-Latin scripts, RTL and morphologically rich languages.

Philologue sémitisant et historien des religions, Daniel Stoekl Ben Ezra travaille depuis plusieurs années sur les manuscrits de la mer Morte et contribue à la collection "Introduction aux études qumrâniennes" aux éditions du Cerf. Il poursuit également des recherches sur la paléographie judéenne, l’histoire du livre juif, l’histoire anthropologique des fêtes et les lieux de culte.

Lien de participation à la conférence en ligne

 

16 février 2021, 12:00-14:00
Marc Smith, Oumayma Bounou (École nationale des chartes)
Thème de la conférence à venir

Professeur de Paléographie, les recherches de Marc Smith portent généralement sur l’évolution de l'alphabet latin dans ses conditions culturelles, techniques et cognitives de longue durée, et actuellement sur les recueils gravés des maîtres écrivains à l'époque moderne.

 

16 mars 2021, 12:00-14:00
Stavros Lazaris et Alexandre Guilbaud (CNRS et Sorbonne Université)
VHS

Stavros Lazaris est chargé de recherche au CNRS. Il travaille sur les fonctions de l’illustration médiévale dans la transmission du savoir scientifique. Les équidés et leur rôle dans l’armée  et  l’économie  dans  l’Antiquité  tardive  et  à  Byzance  constituent  un  autre  thème  majeur  de ses  recherches.  Ses  travaux  se  situent  au  croisement  de  l’histoire  culturelle,  de  l’histoire  des sciences  et  des  techniques  et  de  l’histoire  des  textes  et  des  images  dans  l’Antiquité  tardive  et  à Byzance.

Alexandre Guilbaud est maître de conférences au sein de l’Institut de mathématiques de Jussieu-Paris Rive Gauche (CNRS, Sorbonne Université, Université Paris Diderot) depuis 2009. Une partie de ses travaux porte sur l’histoire des sciences mathématiques et physico-mathématiques et de leurs interactions au XVIIIe siècle ; l’autre s’inscrit dans le domaine des humanités numériques. Il est responsable de l’Édition Numérique Collaborative et CRitique de l’Encyclopédie de Diderot et de D’Alembert.

 

Séances passées

20 octobre 2020
Par l’équipe DHAI (séance d'introduction)
Pile et face : Quand les humanités numériques et l'intelligence artificielle se rencontrent.
(Re)voir la conférence

24 novembre, 2020
Philippe Gambette (Université Paris-Est Marne-la-Vallée)
Alignement et comparaison de textes pour les humanités numériques
(Re)voir la conférence

15 décembre 2020, 12:00-14:00
Pierre-Carl Langlais (Paris-IV Sorbonne)
Redéfinir l'histoire culturelle des journaux grâce à l'intelligence artificielle : les expérimentations du projet Numapresse

Le comité scientifique du séminaire est composé de Mathieu Aubry (Imagine, LIGM lab, ENPC, École des Ponts ParisTech), Jean-Baptiste Camps (Ecole nationale des Chartes), Matthieu Husson (CNRS, Observatoire de Paris), Béatrice Joyeux-Prunel (Université de Genève), Gabriel Peyré (CNRS), Léa Saint-Raymond (CNRS, ENS),  Thierry Poibeau (CNRS et ENS) et Segolene Albouy (Observatoire de Paris).

Mis à jour le 12/1/2021