Troisième édition du Colloque doctoral d’études leibniziennes

Atelier de recherche en ligne

Cette troisième édition du colloque doctoral d'études leibniziennes comportera la présentation de travaux de doctorants ou de néo-docteurs portant sur l’œuvre et la pensée de Leibniz, et se conclura par une conférence plénière prononcée par Jean-Pascal Anfray.
Troisième édition du Colloque doctoral d’études leibniziennes

Recouvrant des domaines aussi variés que la logique, la métaphysique, la physique ou la cosmologie, traitant de problématiques aussi diverses que celle du rapport du discret au continu, de la logique à la métaphysique, de l'estime de l'action motrice, du néant, ou encore du type de perfection attribuable à l'univers, la philosophie de Leibniz connaîtra en outre un héritage prospère, qui verra sa constitution en système posthume au XVIIIe siècle et qui inspirera jusqu'à Goethe, sans parler des liens qu'elle entretient avec celles d'autres philosophes de son siècle à l'exemple de Spinoza. À travers une journée de conférences et d'échanges, cette troisième édition du colloque des jeunes chercheuses et chercheurs leibniziens se propose ainsi d'examiner ces questions dans toute leur richesse et leur actualité.

Programme

Mardi 4 mai : 9h30 – 18h

Session 1 : Logique, mathématique et physique
Accueil : 9h30
10h – 10h45 : La métaphysique n’est guère différente de la vraie logique
Intervenant : Takuya Hayashi (Université Paris I)
10h45 – 11h30 : L'analyse a priori de l'action et sa valeur métaphysique. Bref examen du syllogisme proposé par Leibniz à Bernoulli, Papin et De Volder
Intervenant : Arthur Caillé (Universités de Rennes 1 et de Paris-Nanterre)
11h30 – 12h15 : Les Proniques, un pont entre le continu et le discret
Intervenant : Arilés Remaki (Université Paris-Diderot)

12h15 – 13h30 : déjeuner

Session 2 : L'héritage leibnizien
13h30 – 14h15 : La mise en système de la philosophie de Leibniz dans la première moitié du 18e siècle
Intervenant : Guillaume Coissard (ENS Lyon)
14h15 – 15h : Archétype goethéen et monadologie leibnizienne
Intervenante : Caroline Angleraux (Universités de Paris I)

15h – 15h15 : pause café

Session 3 : Modalités et cosmologie
15h15 – 16h : Le sens onto-métaphorique du néant : la création ex nihilo comme émanation chez Leibniz
Intervenant : Camilo Silva (ENS, Université PSL)
16h – 16h45 : Compossibilité, maximalité et perfection
Intervenant : Louis Pijaudier-Cabot (ENS, Université PSL)

16h45 – 17h : pause café

17h-18h : conférence plénière
Leibniz lecteur de Spinoza: plénitude et nécessité
Intervenant : Jean-Pascal Anfray (ENS, Université PSL)

Mis à jour le 6/5/2021