Bienvenue à JurisprudENS

Entre clinique juridique, séminaire d’élèves et espace de rencontre, l’ENS-PSL compte une nouvelle association

Créée à la rentrée 2020, JurisprudENS est une structure destinée aux étudiants du parcours droit de l’ENS mais pas seulement. Si l’association se veut un espace de rencontre et d’échanges entre normaliens en droit et plus largement avec les acteurs du monde juridique, les membres de JurisprudENS mettent leurs compétences au service de tous via une clinique juridique et l’organisation de séminaires d’élèves. Rencontre avec ses deux cofondateurs, Jan Borrego et Alexandre Mimms.
Bienvenue à JurisprudENS
Une partie des membres de JurisprudENS : de gauche à droite et de haut en bas : Alexandre Mimms, Alexandre Truc, Amélie Depriester, Esteban Renaud, Guillaume Deprez, Jan Borrego, Benjamin Bellahnid, Vianney Mennecier, Jean-Baptiste Roche

Lorsque l’on demande à Jan Borrego et Alexandre Mimms ce que le droit représente pour eux, leur réponse est simple : « c’est une excellente porte d’entrée à la compréhension de notre société. »
Passionnés par cette discipline qu’ils étudient tous deux à l’ENS-PSL, les deux normaliens ont fondé à la rentrée JurisprudENS, une association aux missions multiples, destinée aux futurs professionnels du droit de l’École mais aussi, et plus largement, à l’ensemble de la communauté normalienne.

 

Une association ouverte à tous, structurée en quatre pôles d’activité, entre recherche, enseignement et pluridisciplinarité

Pour Alexandre et Jan, JurisprudENS est d’abord née de l’envie « de rassembler les étudiants juristes. Les enseignements en droit sont disséminés sur les campus d’Ulm et de Jourdan mais aussi à l’Université Paris-Nanterre. Il n’est donc pas forcément évident de rencontrer d’autres étudiants en droit de l’ENS, car nous sommes assez dispersés. Nous avons passé l’année dernière à discuter des initiatives à lancer : ce fut à un moment un séminaire d’élèves, puis des articles, des podcasts à produire périodiquement… » expliquent-ils de concert.

Les deux normaliens voulaient donner un cadre d’action et de perfectionnement à ce que leurs camarades étudient par la pratique, autant dans la recherche que dans l’analyse juridique. Mais soucieux de s’ouvrir aux autres étudiants, ils souhaitaient aussi organiser des événements qui puissent toucher un public plus large et pourquoi pas, mettre à leur service leur connaissance du droit.

Devant des projets si variés, l’idée d’une association organisée en quatre pôles distincts, chacun géré par des étudiants volontaires, a rapidement fait son chemin. Soutenue par l’équipe des enseignants-chercheurs en droit de l’École, JurisprudENS a été officiellement créée en août 2020.

« Nous avons pensé l’association de manière à ce que chacun puisse apporter ses idées, ses envies. Aussi, Jan et moi-même assurons l’organisation et la mise en place des différents pôles, en respectant les choix et les compétences de chacune et chacun. L’objectif est la participation active de toutes et tous aux activités que nous proposons. La seule condition pour faire partie de l’association est de connaître un minimum le droit, pour que la discussion soit foisonnante d’idées ! » précise Alexandre avec enthousiasme.

Ainsi le pôle intégration et promotion entend faciliter les échanges et les rencontres entre les étudiants en droit à l’ENS, qu’ils soient en master ou doctorat. Il a aussi pour mission de renforcer la visibilité du parcours droit de l’ENS auprès de la communauté normalienne mais aussi en dehors des murs de l’École. Les étudiants membres sont considérés comme autant d’ambassadeurs du parcours droit.

Le pôle alumni, comme son nom l’indique, fait le lien entre les alumni en droit et les étudiants actuels, qui peuvent par exemple bénéficier du retour d’expérience de leurs aînés pour leur propre parcours professionnel.

Le pôle recherche est dédié à l’organisation de séminaires d’élèves, aussi bien dans la gestion des ressources de travail et des invités que dans la logistique pure.

Enfin, peut-être l’un des pôles les plus complexes et ambitieux est la clinique juridique, ouverte à tout étudiant désireux de bénéficier d’un conseil en droit, quelle que soit sa situation.

 

Une clinique juridique pour aider les autres tout en pratiquant le droit

Au sein de cette clinique juridique, les étudiants du parcours droit de l’ENS-PSL ainsi que les mastériennes et mastériens volontaires membres de l’association s’occupent d’analyser les dossiers soumis et de fournir une première analyse juridique. « Nous mettons en évidence les problèmes de droit, mentionnons le droit applicable à ce problème et rédigeons nos « conclusions » c’est-à-dire nos conseils. »

Alexandre et Jan tiennent à insister sur l’utilisation du mot « conseil », car si aucun des membres de l’association n’est encore juriste ou avocat, la loi du 31 décembre 1971 ouvre la pratique de l’activité de conseil juridique à toute personne qui détient une licence en droit ou une formation équivalente. « Nous faisons systématiquement analyser nos conclusions par des professionnels du droit, enseignants-chercheurs ou praticiens, de sorte qu’aucune erreur ne se glisse dans le travail que nous faisons. Et pour les cas les plus compliqués, nous nous tournons immédiatement vers des cabinets d’avocats, qui sauront gérer de telles affaires bien mieux que nous.»

Les étudiants aiment aussi à rappeler qu’ils sont soumis au secret professionnel, d’après l’article 55 de la loi du 31 décembre 1971 (1) qu’il n’hésitent pas à citer : « dès lors que l’on nous demande un conseil juridique, nous sommes soumis à un strict devoir de confidentialité, qui nous interdit de divulguer les informations que nous voyons dans un dossier à d’autres personnes que ceux qui travaillent dessus. »

 

« Le droit ne va pas sans l’étude d’autres disciplines complémentaires »

Si Jan et Alexandre ont trouvé leur vocation dans l’étude et la pratique du droit, tous deux considèrent que cette discipline ne va pas sans une ouverture au monde et à d’autres champs de connaissances. Une ouverture d’esprit nécessaire aujourd’hui au sein de JurisprudENS et demain dans leur carrière.

Pour Alexandre, entré à l’ENS après sa licence de droit à Paris 2 et une première année post-bac en école d’art en Angleterre, il était important de continuer à se former « à des disciplines qui m’intéressent beaucoup – personnellement et pour ma future carrière -, notamment en sciences sociales, histoire et philosophie. Il me semble que le droit est une excellente porte d’entrée à la compréhension de notre société, qui se complète très bien avec l'étude d’autres disciplines – et notamment l’histoire, la philosophie et la sociologie qui sont à mes yeux essentielles pour le travail du chercheur en droit. »

Jan, qui a passé deux ans en classe préparatoire littéraire avant de se tourner vers une 3e année de licence en droit à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne confirme l’importance de cette interdisciplinarité dans l’approche du droit, qu’il retrouve d’ailleurs à l’ENS : « à l’université, j’ai constaté que l’univers des lettres me manquait trop. J’ai essayé de suivre en même temps que ma licence de droit une licence en lettres classiques, ce que j’ai failli réussir, mais c’était sans compter sur le chevauchement des examens. J’ai donc décidé de postuler au concours normalien étudiant de l’ENS, pour retrouver cette dimension littéraire de mes études, sans pour autant perdre l’aspect juridique, plus proche du concret. Je suis aujourd’hui heureux d’y étudier la linguistique, les langues - anciennes et actuelles - et le droit, entre autres. »

(1) Article 55 de la loi du 31 décembre 1971 : « Toute personne autorisée par le présent chapitre à donner des consultations juridiques […], de manière habituelle et gratuite […], doit respecter le secret professionnel conformément aux dispositions des articles 226-13 et 226-14 du code pénal et s'interdire d'intervenir si elle a un intérêt direct ou indirect à l'objet de la prestation fournie. »

 

 

Vos contacts à JurisprudENS

Le Bureau
•    Jan Borrego : Co-président ;
•    Alexandre Mimms : Co-président ;
•    Inès Khalfoun - Trésorière ;
•    Vianney Mennecier - Secrétaire général.

La direction des pôles est assurée par :
•    Pôle promotion & pôle intégration : Clara Pinsard et Louis Turcat ;
•    Pôle recherche : Vianney Mennecier et Yacine Chitour ;
•    Pôle clinique juridique : Paul Finck et Jan Borrego ;
•    Pôle alumni : Esteban Renaud et Amélie Depriester.