Ciné-rencontres d'Ulm

Projection de « Le Procès Goldman » suivie d'un débat avec le réalisateur Cédric Kahn

Des rendez-vous avec le septième art, guidés par Antoine de Baecque, professeur au département ARTS de l'École et par des critiques cinéma de la revue Transfuge.
Cédric Kahn
Cédric Kahn © ManoSolo1324

Quand Transfuge et l'ENS - PSL vous invitent à la rencontre des cinéastes

Les Ciné-rencontres d’Ulm imaginées par l’École normale supérieure et la rédaction de Transfuge permettent de découvrir régulièrement un film d’actualité et d'échanger avec son réalisateur ou sa réalisatrice dans le cadre singulier de la salle Dussane.

Antoine de Baecque accueillera le réalisateur Cédric Kahn pour une présentation publique de son film  « Le Procès Goldman » .  La projection sera suivie d'un débat.

Film

Le Procès Goldman
Un film de Cédric KAHN
France
1h56

Avec : Arieh Worthalter, Arthur Harari, Stéphan Guérin-Tillié, Nicolas Briançon, Aurélien Chaussade, Christian Mazucchini, Jeremy Lewin, Jerzy Radziwilowicz

Production déléguée : Moonshaker
Coproduction : Tropdebonheur Productions
Distribution France : Ad Vitam

Producteur délégué : Benjamin Elalouf
Scénaristes : Cédric Kahn, Nathalie Hertzberg
Directeur de la photo : Patrick Ghiringhelli
Assistant à la réalisation : Romaric Thomas
Monteur : Yann Dedet
Ingénieur du son : Erwan Kerzanet
Costumes : Alice Cambournac

Film d'ouverture - Quinzaine des réalisateurs 2023
César 2024 - Meilleur Acteur pour Arieh Worthalter

Synopsis
En avril 1976, débute le deuxième procès de Pierre Goldman, militant d’extrême gauche, condamné en première instance à la réclusion criminelle à perpétuité pour quatre braquages à main armée, dont un ayant entraîné la mort de deux pharmaciennes. Il clame son innocence dans cette dernière affaire et devient en quelques semaines l’icône de la gauche intellectuelle. Georges Kiejman, jeune avocat, assure sa défense. Mais très vite, leurs rapports se tendent. Goldman, insaisissable et provocateur, risque la peine capitale et rend l’issue du procès incertaine.

👉 Voir la bande annonce

 

 

 

 

 

À propos de Transfuge

 

Depuis 2004, le magazine se consacre à la culture contemporaine. De moins en moins présente dans la presse mainstream, la culture dans Transfuge retrouve toute la place qu'on devrait lui attribuer. Fidèle à ses origines, la revue se veut résolument cosmopolite, universaliste, humaniste, pro-européenne. Et à la recherche constante d'esprits libres qui produisent le meilleur de la création contemporaine.

 

  logos

Mis à jour le 22/3/2024