Claude Esteban (1955 l) : dialogue avec les peintres

Exposition de la bibliothèque Ulm-Jourdan

La bibliothèque Ulm-Lettres et sciences humaines met à l'honneur Claude Esteban (1935-2006), poète et universitaire français, agrégé d’espagnol et traducteur, notamment de Gongorà, Quevedo, Garcia Lorca, Paz. Une exposition autour d'un exemplaire dédicacé de Dans le vide qui vient, illustré par Arpad Szenes et ouvrage précieux du fonds de la bibliothèque.
Claude Esteban, rue Daguerre, 1965. Collection Corinne et Bernard Simon - Archives Denise Esteban. Tous droits réservés
Claude Esteban, rue Daguerre, 1965. Collection Corinne et Bernard Simon - Archives Denise Esteban. Tous droits réservés

Passeur de mots, Claude Esteban est aussi un passeur d'images. En effet, dans son travail d’écriture, il s’est autant affronté à la matière du langage verbal qu’à celle du langage pictural et plastique. Aux côtés de son épouse Denise, peintre, il fait dialoguer l'écriture poétique et les arts plastiques, la langue française et les littératures étrangères.

La bibliothèque présente, autour d'un exemplaire dédicacé de Dans le vide qui vient, illustré par Arpad Szenes, les œuvres montrant la fécondité de cette démarche. Elle donnent à voir la richesse des cercles amicaux, littéraires et artistiques auxquels Esteban appartenait, en particulier autour de la revue Argile, publiée par Aimé Maeght, qu'il dirigea de 1973 à 1981.
En savoir plus

Remerciements
Cette présentation peut avoir lieu grâce aux généreux dons, prêts et envois de reproductions de photographies par les proches de Claude et Denise Esteban : Christine Jouishomme, Corinne et Bernard Simon, Christine Dupin, Catherine Delot (Musée des Beaux-arts de Reims), Roland Béhar, Xavier Bruel, Jean-Baptiste Para et Isolde Ohlbaum.

Mis à jour le 1/2/2021