A Conversation between Judith Butler and William Kentridge

Rencontre exceptionnelle

Comment figurer et penser les violences insupportables dont l'histoire coloniale est tissée ? Quelles formes de résistance et de solidarité peuvent émerger en réponse à des injustices répétées ? Comment des pratiques artistiques qui déjouent les récits traditionnels et les formes de figuration préétablies permettent-elles de répondre aux apories de la mémoire individuelle et collective et aux vicissitudes de l'histoire ?

Telles sont les questions qu'aborderont Judith Butler, philosophe originaire des Etats-Unis, et William Kentridge, artiste sud-africain, en se référant à l'histoire de l'Afrique du Sud, lors d'une conversation exceptionnelle à l'Ecole normale supérieure - PSL, le 25 janvier 2024.
Judith Butler et William Kentridge
Judith Butler et William Kentridge

Judith Butler est philosophe, originaire des Etats-Unis, et professeur à l’Université de Californie à Berkeley. Son travail, né d’une réflexion originale sur le genre et la sexualité dont témoigne son ouvrage Trouble dans le genre (1990) s’est ensuite élargi à des thématiques contemporaines relatives à la précarité des vies, à l’exigence de la non-violence, aux conditions de l’égalité ou encore à l’interdépendance entre les vivants. Ses publications les plus récentes incluent Ce qui fait une vie (La Découverte, 2010), Rassemblement (Fayard, 2016), La Force de la non-violence (Fayard, 2021), Le vivable et l’invivable, en conversation avec Frédéric Worms (PUF, 2021), et enfin Dans quel monde vivons-nous ? Phénoménologie de la pandémie (Flammarion, 2023).

William Kentridge est un artiste sud-africain majeur dont le travail mêle le dessin, la gravure, le film d’animation, le théâtre, l'opéra et la performance. Multipliant les formes d'intervention et les modalités de collaboration, ses œuvres ont été montrées dans les plus grands musées et festivals internationaux, dont la documenta de Kassel, la Biennale de Venise, le festival d'Aix-en-Provence ou encore le festival d'Automne à Paris. Marqué par l’héritage du colonialisme et de l’apartheid en Afrique du Sud, le travail de William Kentridge explore les thématiques de la violence, de l'injustice et de la résistance.

À noter

Judith Butler prononcera également trois conférences à l'Ecole normale supérieure - PSL sur « Les temporalités du deuil aujourd’hui », les mercredi 28 février, 6 et 13 mars prochains.
De 16h à 18h en salle Jaurès, 29 rue d'Ulm, Paris 5e. En accès libre dans la limite des places disponibles, sans inscription. Événement en français

Mis à jour le 22/2/2024