Les Capitalismes à l'épreuve de la pandémie

Dans le cadre du séminaire "Les Mardis de Jourdan", présentation du dernier ouvrage de Robert Boyer

Les Mardis de Jourdan sont des rendez-vous réguliers de discussion entre les différentes sciences sociales représentées sur le campus Jourdan de l’ENS-PSL : sociologie, géographie, aménagement, économie, anthropologie, science politique, mais aussi droit ou histoire... en y intégrant également les préoccupations environnementales portées par le CERES. Cette séance, l'économiste Robert Boyer est invité pour présenter son dernier ouvrage Les Capitalismes à l'épreuve de la pandémie.
Détail de la couverture "Les Capitalismes à l'épreuve de la pandémie"
Détail de la couverture de l'ouvrage "Les Capitalismes à l'épreuve de la pandémie"

Invité : Robert Boyer, économiste, présente son dernier ouvrage, Les Capitalismes à l'épreuve de la pandémie.

Discutants : Laurence Fontaine (historienne, CNRS-CMH) et Quentin Ravelli (sociologue, CNRS-CMH)

A suivre le 9 mars de 13h à 15h sur GoToMeeting via ce lien

À propos de l'ouvrage

Depuis le début de la crise mondiale de la covid-19, les questionnements sur l’avenir des capitalismes se sont multipliés. Et nombre de voix se sont élevées pour que les « jours d’après » ne soient plus jamais comme « ceux d’avant ». Dans le court terme, les pronostics étaient confrontés à une incertitude radicale, invitant à la prudence : il faudra du temps pour démêler l’écheveau des responsabilités et construire d’éventuelles alternatives.
Dans cet essai, Robert Boyer donne à comprendre les processus déclenchés en 2020 et éclaire sur le champ des possibles. La dislocation des relations internationales, l’éclatement de la zone euro, la déstabilisation de l’État social, la montée des populismes ne sont pas improbables. Mais n’est pas non plus exclue une grande bifurcation vers un nouveau modèle construit sur la complémentarité entre éducation, formation, santé et culture, qui répondrait à la demande de solidarité des citoyens et aux exigences de la transition écologique.
Source : site de l'éditeur

 

À propos des Mardis de Jourdan

Le projet de ce séminaire est de créer un rendez-vous régulier de discussion entre les différentes sciences sociales représentées sur le campus Jourdan de l’ENS-PSL : sociologie, géographie, aménagement, économie, anthropologie, science politique, mais aussi droit ou histoire... en y intégrant également les préoccupations environnementales portées par le CERES, et ce d'autant que les questions environnementales ont été un des foyers d'une interdisciplinarité renouvelée lors des dernières années. Le principe de l’unité des sciences sociales ne signifie assurément pas l'indifférenciation des disciplines : toutes ont leur savoir-faire, leurs bibliothèques, leurs concepts propres, et en tant que disciplines empiriques leurs méthodes - mais elles appartiennent bien à un espace épistémologique commun, qui fait tout le sens de l’existence du campus Jourdan, et nourrit l'envie d'un dialogue autour de travaux récents.

Mis à jour le 25/2/2021