Concours normalien étudiant en Sciences

 

Présentation

Passionnés de science et fortement motivés par la formation et par la recherche, les étudiants préparent le diplôme de l’ENS dans un des 7 départements scientifiques. Le but de ce recrutement est de diversifier les voies d’accès en variant les profils des normaliens.

Le diplôme prépare naturellement au doctorat. Cette formation d’exception par la recherche ouvre à des carrières d’enseignement supérieur, de recherche et d’innovation, au sein des secteurs public ou privé et plus généralement à des postes à responsabilités.

La sélection des normaliens étudiants scientifiques s’appuie sur une organisation générale commune qui se décline ensuite en fonction des spécificités des thématiques portées par chaque département.

Niveau des candidats : L2 obtenu pour une admission en L3/1ère année du diplôme de l’ENS, ou L3 (pour une admission en L3/ 1ère année du diplôme de l’ENS ou M1/ 2ème année du diplôme de l’ENS [à titre exceptionnel])

 

Session 2020

Candidatures : du 16 mars au 30 avril

Admissibilité : 29 mai

Épreuves : du 2 juin au 3 juillet

Admission : 6 juillet

Informations Coronavirus – dernières dispositions en vigueur à l’ENS-PSL

 

Les épreuves d’admission du Concours normalien étudiant Sciences 2020 prendront de manière exceptionnelle une forme nouvelle, adaptée aux contraintes sanitaires et logistiques. Deux épreuves (spécialité et généraliste, d’une durée supérieure ou égale à 30 mn par épreuve) seront réalisées à distance avec le jury du département concerné. Une fiche technique détaillée concernant le déroulement de ces épreuves et leurs modalités logistiques, sera adressée à chaque candidat admissible en même temps que sa convocation, pour des épreuves qui auront lieu entre le 2 juin et le 3 juillet 2020.

-2 épreuves (spécialité et généraliste, d’une durée supérieure ou égale à 30 mn par épreuve).

-Ces 2 épreuves se dérouleront en distanciel pour chaque département.

-Les modalités de passation de ces 2 épreuves seront précisées sur le site de chaque département.

-Ces modalités peuvent être différentes entre départements.

-L’ordre entre épreuve généraliste et épreuve de spécialité est au choix du département, éventuellement avec une sous admissibilité après la première épreuve selon le département.

-Une liste principale et une liste complémentaire sont publiées par l’administration à l’issue de la réunion du jury d’admission, présidé par la direction adjointe sciences.

 

 

Organisation

La phase de présélection sur dossier académique privilégie les matières intéressant de manière directe le département concerné. Les étudiants doivent avoir d’excellents résultats attestés par plusieurs indicateurs (classement dans le top 10%, mentions aux examens de licence, résultats dans la discipline concernée en licence ou en CPGE/concours), confirmés par des lettres de recommandation et une lettre de motivation.
L’épreuve généraliste teste la motivation à la formation par la recherche, les compétences scientifiques et l’ouverture aux sciences (stages, TIPE…). L’épreuve de spécialité teste les compétences spécifiques dans la discipline principale de candidature. Ces épreuves peuvent être orales ou écrites (au choix du département).

Les résultats finaux prendront en compte les résultats des deux phases.

La liste principale sera complétée par une liste complémentaire. Un désistement dans un département donnera lieu à une proposition de sélection au premier candidat disponible du même département sur la liste complémentaire. 

 

Admissibilité :

Examen du dossier par les départements : CV, notes (scolarité depuis le baccalauréat, baccalauréat compris ; résultats des concours passés depuis le baccalauréat le cas échéant), lettre de motivation, noms et e-mails de 2 référents à fournir sur PRINS.


Admission :

2 épreuves (spécialité et généraliste, d’une durée supérieure ou égale à 30 mn par épreuve).

-Dans certains départements (voir site de département), ces épreuves peuvent se dérouler par visioconférence.

- L’ordre entre épreuve généraliste et épreuve de spécialité est au choix du département, avec une sous-admissibilité après la première épreuve (épreuve 1). La première épreuve d’admission est l’épreuve jugée la plus discriminante par le département.

- Les deux épreuves peuvent être orales ou écrites (voir site de département). La procédure doit être la même pour tous les candidats d’un même département.

- La note à l’épreuve 1 inférieure ou égale à 10 est éliminatoire; les candidats éliminés sont informés de la note, et ne seront pas convoqués à l’épreuve 2.

-Il est possible de rajouter un autre département de candidature après l’épreuve 1 dans un département donné sur proposition de celui-ci.

-Une liste principale et une liste complémentaire sont publiées par l’administration à l’issue de la réunion du jury d’admission, présidé par la direction adjointe sciences.

 

 

Mis à jour le 25/5/2020